Centre de Phlébologie Medecine Vasculaire - Dr HATCHUEL Pierre
LES VARICES DES MEMBRES INFERIEURS

Les varices sont des dilatations permanentes des veines, le plus souvent sur le membre inférieur, nuisibles au retour veineux puisque le sens de déplacement du sang s'inverse localement.La dilatation des veines touchées perturbe l'écoulement unidirectionnel du sang vers le cœur, les valvules n'assurant plus leur fonction anti-reflux. C'est une atteinte de la paroi de la veine. Seul l'écho-doppler permet d'authentifier ce reflux.Les varices de l'œsophage sont très spécifiques et ne sont pas traitées dans cet article.

C'est une des pathologies les plus fréquentes de la population adulte, puisque, selon la Haute Autorité de santé , 75 % des Français en seront atteints et 25 % nécessiteront des soins. C'est une maladie multifactorielle dans laquelle l'hérédité en premier lieu représente la cause principale, la sédentarité, le surpoids, l'exposition à la chaleur et les grossesses sont les principaux facteurs de risque d'évolutivité.
Les principaux symptômes sont des:

Ces symptômes sont fréquents mais, le plus souvent, non proportionnels avec la gravité de la maladie variqueuse.

L' échodoppler veineux superficiel permet d'effectuer le bilan hémodynamique, l'écho-marquage et la cartographie : le Doppler renseigne et quantifie les flux du sang dans les vaisseaux avec leur direction et l'échographie permet de visualiser les ponts de reflux.

Une varice non traitée peu rester silencieuse longtemps mais elle peut brutalement se compliquer de:
Une bonne prévention comprend des mesures préventives au premier rang desquels une bonne hygiène de vie comprenant principalement une activité physique adaptée et un  contrôle du poids physiologique. Le port régulier d'une compression élastique "bas à varices" est très utile dans les populations exposées.